Les points forts


Formation enseignants de yoga, 12 stagiaires max par promotion :
Toulouse – Bordeaux – Bayonne – St.Raphaël -Annecy. 

 

 

L’enseignement ENPY et ses points forts 

  • Des promotions de 6 à 12 stagiaires maximum durant les 2 premières années. Il est alors possible de mettre en place un enseignement personnalisé et de qualité, plus proche de la tradition indienne;
  • Une pédagogie adaptée et un enseignement interactif, (voir enseignement); le stagiaire a le temps d’exprimer ses idées et de participer activement à sa formation. A partir du 2ème module, (2ème mois de formation), l’élève présente la ou les postures enseignées précédemment. Il intervient également dans la présentation des textes traditionnels et dans l’analyse des mouvements du corps humain.

Toutefois, la grande motivation du futur enseignant, son vécu sur l’intériorisation et sur la globalité de la personne, restent des facteurs déterminants pour l’acquisition rapide de ses connaissances.

Les objectifs de l’enseignement :
  • Mettre à la disposition des futurs enseignants une formation pédagogique leur permettant de transmettre les techniques de base du Yoga dès la fin de la première année;
  • Répondre à la demande actuelle de cours de Yoga de qualité dans le respect de la tradition indienne;
  • Cet enseignement s’adresse essentiellement à toutes personnes qui désirent entamer une démarche professionnelle pour devenir professeur de Yoga;
  • Essentiellement basée sur la méthode du « apprendre à apprendre » les techniques de base du Hatha Yoga, le futur enseignant en fin de cycle, aura la capacité d’ajuster cet enseignement à la forme de Yoga qui lui convient le mieux.

 

Quel est le type de Yoga enseigné à l’école?

Il s’agit du Hatha Yoga traditionnel dans lequel, la circulation et la distribution des énergies, Vyâna, sont utilisées dans la plupart des postures. Les notions énergétiques y sont importantes et l’exercice de base du « regard intérieur » favorise un affinement de tous les sens et une meilleure connaissance de soi, Jnâna.
C’est un Yoga adapté à tous les publics. Les postures et enchaînements sont présentés avec 3 degrés de réalisation et chacun prendra le niveau le plus adapté à ses possibilités corporelles.
Ce Yoga est très inspiré par l’enseignement de Boris Tatzky, directeur du conservatoire du Yoga d’Aix et élève de T.K.V. DESIKACHAR.

C’est un Yoga enseigné dans la tradition indienne, avec comme documents de base, le Hatha Yoga Pradîpikâ, la Gheranda Samhitâ et les Yoga Sutra de Patanjali . Les Upanisads, le Sâmkhya Kârikâ d’Îsvarakrsnala Bhagavad-Gîtâ et le Shivaïsme sont également abordés dans cet enseignement.

 

Ces écoles de Yoga reposent sur 3 concepts :

1-Un concept pédagogique :

Une pédagogie adaptée à chaque stagiaire, 8 à 12 stagiaires maximum par promotion ;
Un enseignement interactif : le futur enseignant participe activement à sa formation ;
Une mise en situation réelle d’enseigner dès la 1ère année ;
Des stratégies d’enseignements modernes, centrées sur « comment faire pour apprendre »
Des supports de cours couleurs, disponibles sur internet, ne nécessitant pas la prise de note.

2-Un concept philosophique :

Une garantie de la tradition : la pratique du Yoga ne peut pas être séparée du mouvement philosophique qui l’a faite naître. La tradition du Yoga et sa sagesse historique sont très présentes tout au long de la formation.
Un « esprit d’ouverture » : toutes les formes de Yoga sont bonnes sous réserve qu’elles respectent le corps et le mental dans leur intégralité.

3-Un concept d’éthique

Chaque stagiaire est tenu moralement à respecter le code d’éthique et de déontologie du professeur de Yoga.

 

Des stratégies d’enseignement moderne

Les méthodes d’étude et d’apprentissage sont basées sur une pédagogie orientée vers des moyens efficaces de mémorisation. « Mieux vaut un bon schéma qu’un long discours « .
Tout l’enseignement repose sur la méthode du « apprendre à apprendre « . Le futur enseignant se met alors en projet d’utiliser ce qu’il vient d’apprendre, et cette gestion mentale lui facilite grandement la mémorisation.
Tout au long de l’enseignement, le stagiaire constitue un Portfolio qu’il rend en fin de 3ème année. Remarquable document pédagogique qui apprend au futur enseignant à être plus structuré, plus précis et meilleur pédagogue. Il le conserve et l’améliore tout au long de son activité.

L’enseignement est authentique, complet, dans un esprit d’ouverture

C’est un enseignement complet dans le plus grand respect des textes de la tradition indienne. Le mantra par exemple, parfois délaissé dans les formations et pourtant considéré par le Yoga comme un outil très performant pour agir sur le mental, est enseigné dés les premiers cours. Un cours d’initiation au Sanskrit est également prévu dans le programme.
Toutes les formes de Yoga étant considérées comme bonnes sous réserve qu’elles respectent le corps et le mental dans leur intégralité,  le stagiaire pratiquant un autre Yoga, aura à l’issue de cette formation l’entière liberté d’enseigner celui qui lui convient le mieux.

Les moyens mis en oeuvre

Les salle de cours sont confortables et silencieuses, et adaptées à l’enseignement du Yoga et à la relaxation. Dans ces lieux privés, les cours sont donnés en toute simplicité, stagiaires et enseignants sont des interlocuteurs à part entière. Ce petit groupe d’étude donne à chacun le temps de s’exprimer et de communiquer et cette dynamique « interrelationnelle » ne laisse aucun stagiaire de côté. Le travail en commun, l’entraide et la bienveillance du groupe entraînent de rapides progrès .

Le but pédagogique essentiel de l’école est de présenter pour chaque exercice un cadre bien défini, servant de base de travail au futur enseignant. Ensuite, à lui de laisser exprimer toute sa personnalité au fil des séances qu’il mènera à l’école et plus tard avec ses pratiquants. Cette grande liberté d’enseigner ajoutée à sa participation active, amène l’élève dans une dynamique d’intégration favorable à sa progression rapide.
L’école insiste également sur les relations pratiquants/enseignants. L’accueil, par exemple, est très important ainsi que la mise en place de la notion de « relation d’alliance ».

Qu’est ce qu’un « portfolio » ou manuel professionnel ?

L’idée est de concevoir un document échappant à toutes les contraintes liées à l’élaboration d’un mémoire de type scolaire. Le mémoire n’amène pas grand chose sur le plan pédagogique, et l’élève se limitera généralement à remplir le nombre de pages demandées.

Le portfolio est avant tout un document pratique d’environ 60 pages qui servira au futur enseignant tout au long de sa carrière. Sa conception commencera dès le 1er jour du stage et il sera présenté à l’école à la fin du 3ème cycle sous forme d’un document unique relié.
Il sera conçu en toute liberté en fonction de la personnalité de chacun mais restera un document pédagogique clair, simple et précis, dans lequel, les informations pourront se retrouver très rapidement.

Par exemple, il peut revêtir plusieurs parties :

•  Les postures et enchaînements détaillés et commentés avec leur symbolisme;
accompagnés de photos ou dessins;
•  Les différents points particuliers en anatomie et physiologie;
•  La philosophie Indienne avec ses points particulièrement importants;
•  Le glossaire qui comprend: les mots et phrases les plus utilisés dans le Yoga;
•  
Les mots en sanskrit les plus utilisés et leurs définitions.

L’enseignant de Yoga a besoin d’un outil pédagogique efficace, qui le guidera dans l’apprentissage des méthodes et techniques de base, tant en formation qu’en exercice. Aidé de ses formateurs, il commencera l’élaboration de son Portfolio dès le premier jour de sa formation, le rédigera tout le long de ses différents cycles et l’améliorera au cours de sa carrière .

Le principal objectif de ce document est de permettre à l’enseignant en formation ou en exercice de regrouper les différentes techniques et méthodes et d’établir des liens entre elles. Son élaboration met en valeur le processus d’intégration personnel des divers savoirs acquis au cours de la formation théorique et pratique.
Cet outil permet également à l’enseignant de développer des habiletés en constituant une synthèse de ses apprentissages, c’est à dire en combinant des éléments de façon à bâtir une structure qui témoigne de son cheminement personnel et de son identité professionnelle. L’enseignant explore donc ses compétences tout en les gérant lui-même.
C’est un véritable guide qui lui donne l’occasion de se développer de façon autonome dans son cheminement professionnel. Il l’incite à prendre des décisions quant à son contenu et à réfléchir aux points forts et aux aspects à améliorer dans ses activités pédagogiques.
Responsabilité, autonomie et intégration sont les fondements de son identité professionnelle.
A la lecture de ce document, les moyens de contrôle de la formation sont facilités, car on y trouve son sens de l’organisation, sa philosophie de l’éducation, son cheminement professionnel et ses stratégies d’enseignement.