CP FFP


Formation professeur de yoga : Fréjus / St. Raphaël,  Bayonne, Bordeaux, Annecy, Toulouse 

 

Le Yoga n’entre pas dans la liste des professions réglementées en France. En effet, l’activité consistant à pratiquer du yoga est rattachée au ministère de la culture et non au ministère des sports.
Par conséquent, aucun diplôme officiel n’est reconnu en France, contrairement au Judo par exemple où un diplôme est obligatoire pour enseigner.
Toutefois un tel diplôme, même sans valeur juridique n’en demeure pas moins positif car il atteste du suivi d’une formation et d’une réelle volonté de se conformer aux bonnes pratiques de cette activité.

Pour combler ce vide, l’ENPY a entrepris une démarche qualité et a obtenu, en 2015, le Certificat de Qualification Professionnelle des organismes de formation ISQ-OPQF (Intellectual Services Qualification).

De plus l’ENPY est membre de la Fédération de la Formation Professionnelle qui délivre le Certificat Professionnel de Professeurs de Yoga.

Ce document est important et il faut le faire valoir auprès d’employeurs potentiels car il a une véritable valeur nationale.
Il est le premier document dans le monde du Yoga qui atteste que l’activité de professeur de Yoga est un vrai métier et donne un réel avantage aux stagiaires désirant faire une demande de prise en charge de la formation : FONGECIF, OPCA, FIFPL, AGEFICE, etc.

 

Enseignement du Hatha Yoga des ENPY 

Cet enseignement basé sur les textes traditionnels du Hatha Yoga, (Hatha Yoga Pradîpikâ, Gheranda Samhita, Shiva samhita etc.) et principalement les Yoga Sutra de Patanjali, a été mis au point après un travail de recherches en anatomie, en analyse des mouvements et surtout après le constat de pathologies fréquentes chez les pratiquants de Yoga trop longtemps soumis à des « postures qui font mal ».
La pratique du Yoga sans précision biomécanique de placement et sans une bonne intégration du périnée dans la respiration, peut entraîner des problèmes articulaires, cardiaques, circulatoires…
L’enseignement du Yoga confond trop souvent le corps d’un occidental à celui d’un Indien. Les textes traditionnels précisent pourtant de prendre la posture dans le confort et l’aisance. Pour Krishnamacharya, le grand Yogi contemporain: 
« ce n’est pas l’individu qui doit se plier aux techniques du Yoga, ce sont les techniques du Yoga qu’il faut ajuster pour chaque individu ».
Cet enseignement ne limite pas le pratiquant dans les postures, bien au contraire, il lui permet d’aller plus loin, tout en renforçant les muscles les plus profonds.
Un des objectifs de cette formation est de donner aux futurs professeurs de Yoga, une compétence professionnelle, mais également, développer chez eux un profond respect de la personne en éveillant l’autonomie et l’ouverture d’esprit, qualités chères aux traditions du Yoga.
Le pratiquant acquiert la capacité de s’installer dans les postures sans se faire mal et peut ainsi aborder la phase d’intériorisation, indispensable à la méditation.